Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Retour
Isabelle COHEN
27 juillet 2022
Témoignages - Boursiers internationaux

Témoignages - Boursiers internationaux

De Russie, Colombie ou Chine, ils et elles ont pu concrétiser leur rêves, intégrer l'ESPCI Paris  grâce à l'obtention d'une bourse internationale du Fonds ESPCI Paris. Arrivés en pleine crise sanitaire, ils ont su relever les défis et quittent le campus de la rue Vauquelin pour de nouvelles  aventures. Ils ont acceptés de témoigner sur leur parcours de vie à l'ESPCI et sur leurs projets futurs.

Yushan Liu

storage?id=2541495&type=picture&secret=mQ1DToP7bNoRAW1nI745hNowtTrT9ep5rJJTAkr3&timestamp=1658916616

Je m’appelle Yushan Liu, étudiante chinoise. Après ma licence en science de la vie à l'Université de l’Académie Chinoise des Sciences, j’ai intégré l’ESPCI Paris. Grâce à la bourse d’excellence internationale octroyée par le Fonds ESPCI Paris, j’ai eu l’opportunité d’étudier dans cette école d’ingénieur prestigieuse pendant 3 ans et j’ai choisi le parcours biotechnologie.

L’ESPCI Paris est une école transdisciplinaire, qui permet de découvrir des opportunités dans différents domaines. A l’occasion de mon stage industriel de 3ème année, j’ai rejoint l’entreprise Procter & Gamble pour étudier la science de la peau, une expérience très enrichissante. Pour mon projet de recherche, j’ai eu aussi l’opportunité de travailler dans l’équipe statistique appliquée à l’ESPCI, ce qui m’a permis d’approfondir mes connaissances en statistiques. Finalement j’ai choisi de m’orienter vers la science des données pour ma future carrière. Je poursuis mes études de 4A à l’Institut Polytechnique de Paris dans le Master 2 de Data science.

Je tiens à remercier toutes les personnes et les organisations qui m’ont accompagnée et aidée pendant mes études. Durant ces 3 années d’étude à l’ESPCI, j’ai appris quantité de choses très précieuses pour moi.

Victor Pryakhin

storage?id=2541499&type=picture&secret=x8Cz1CwrHaFXY9P285sNaOwB6hlLrJJpO2CZ0Pr2&timestamp=1658916801

Je m'appelle Victor Pryakhin. De nationalité russe, je viens de la petite ville d'Orsk au sud de l'Oural. Après avoir terminé mes études, j'ai intégré le programme de licence en biophysique à Saint-Pétersbourg. En troisième année d'études, j'ai intégré l'ESPCI Paris en double-diplôme avec une université russe. J'ai toujours été intéressé par une expérience internationale dans le cadre de mes études, et de plus, j'étais attiré par le cursus pédagogique et les nombreux travaux pratiques dispensés à l’ESPCI.

Je me souviens à quel point j'étais heureux d'atterrir enfin en France après tout le temps passé dans la paperasse pour y parvenir. Pour diverses raisons, ma maitrise du français n'était pas optimale, il s’avérait difficile au début, de passer toute la journée exclusivement dans "l'ambiance française". Cependant, grâce au soutien de mes camarades de classe et des professeurs, j'ai réussi à me sentir à l'aise.

Durant mes études, je me suis intéressé aux méthodes d'apprentissage automatique, et j'ai choisi de réaliser mon stage industriel dans les laboratoires de l’Air Liquide en collaboration avec le CNRS pour acquérir des compétences pratiques dans ce domaine. L'objectif de mes recherches était de construire des modèles d'apprentissage automatique pour prédire les propriétés des membranes de copolymères. J'ai été très heureux de me sentir bien intégré à l'équipe du laboratoire et de pouvoir discuter régulièrement du projet avec des personnes de diverses spécialités.

Pour renforcer mes connaissances théoriques, j'ai choisi de suivre les cours de modélisation statistique et d'apprentissage pour une étude approfondie. Je voulais (et veux toujours) développer mes connaissances en pharmacologie et en conception de médicaments, pour cela j'ai réalisé mon projet académique à l'Institut Pasteur. En fait, j'avais beaucoup de craintes à ce sujet : le soi-disant syndrome de l'imposteur. Cependant, j'ai rapidement rejoint le projet et réalisé que je me sentais à l'aise dans ce domaine. J’ai acquis de l'expérience en travaillant avec des bases de données chimiques, en construisant des modèles QSAR (relation quantitative structure à activité) pour une optimisation plus poussée des composés actifs.

Au début, la vie en France était inhabituelle pour moi et très différente de ce à quoi j’étais habitué en Russie notamment les horaires d'ouverture des magasins et des banques et leur fermeture le dimanche et le lundi. En termes de bureaucratie, la France diffère peu de la Russie, néanmoins, on ressent davantage d'implication des gens dans vos affaires, ce qui est sans aucun doute un gros avantage. Aujourd’hui, j'ai bien amélioré mes compétences linguistiques et je me suis imprégné de la vie en France.

Cependant, rien de tout cela n'aurait été possible sans le soutien financier du Fonds ESPCI Paris. Je suis très reconnaissant envers toutes les personnes qui m'ont soutenu durant mes études, l'administration de l'ESPCI Paris et mes camarades de classe. A l'avenir, je souhaite poursuivre mes études en chimie et conception de médicaments dans le cadre du programme M2, ce qui me permettra d'acquérir de nouvelles connaissances et renforcer d'anciennes connaissances pour poursuivre ma carrière scientifique.

Dans un proche avenir je ne prévois pas de retourner en Russie

Polina Rapoport

storage?id=2541502&type=picture&secret=UtkajPyRfMdH56JwzemYm5adqWqu3DRk3ms50J3B&timestamp=1658916991

Je m’appelle Polina Rapoport. Je suis née dans une petite ville de Russie dépourvue de centres scientifiques. Grâce à mes connaissances, j’ai poursuivi mes études à la SPbPU (Université polytechnique de Saint-Pétersbourg Pierre-le-Grand) où j’ai pu intégrer le programme de double-diplôme avec l’ESPCI Paris. Je ne disposais d’aucune aide financière de mes parents et mon travail à temps partiel ne me permettait même pas l’achat d’un billet d’avion pour Paris.

Grâce à la bourse d’excellence internationale octroyée par le Fonds ESPCI Paris, j’ai pu acquérir les connaissances et l’expérience dont je dispose aujourd’hui.

Toute ma vie je serai reconnaissante aux donateurs du Fonds. Grâce à leur contribution ils m’ont aidé pendant la crise du Covid et m’ont sauvé pendant le début de la guerre menée par la Russie, en raison de mes vues démocratiques, anti-guerre et féministes. L’ESPCI Paris est devenue mon « Alma Mater », l’École m’a protégée en tant qu‘étudiante.

À l’ESPCI Paris, j’ai découvert différentes formes d’enseignement, des cours magistraux associés à des travaux pratiques dans les différents laboratoires de l’École dont le résultat est une connaissance approfondie des différentes matières enseignées. J’ai effectué mon stage de recherche dans le laboratoire de Biochimie d’Andrew Grifftihs à l’ESPCI. J’ai essayé de combiner l’épigénétique et la transcriptomique dans des puces à ADN. Je viens d’intégrer le Master 2 BME ((BioMedical Engineering) de PSL.

Dans le futur, je prévois de travailler sur le développement d’organes sur puces dans le domaine de l’appareil reproducteur féminin.

Grâce à mes connaissances acquises j’espère faire partie des personnes qui changeront le monde d’aujourd’hui.

Juan Pablo Guzman Alvarez

storage?id=2541514&type=picture&secret=En2ruaVqxZBTwXYLN9ICOAordcB3tLTGdY4SVYQk&timestamp=1658917503

Je m’appelle Juan Pablo. Je suis élève-ingénieur en fin de troisième année à l’ESPCI Paris.

J’ai passé les 21 premières années de ma vie à Medellin, une ville très dynamique de Colombie où j’ai poursuivi mes études jusqu’en master et dont la richesse humaine et variée m’a beaucoup apporté en tant que personne. C’est pendant mes années à l’Universidad Nacional de Colombia que j’ai découvert l’ESPCI Paris grâce à leur accord de double-diplôme. L’opportunité d’intégrer l’ESPCI s’est présentée comme une suite très logique pour ma formation académique et correspondait parfaitement à mon profil, je suis curieux de la culture française et du français depuis mes 12 ans. Après avoir réussi à passer l’exigeant et ardu processus de sélection, j’ai choisi l’ESPCI Paris pour deux raisons fondamentales.

La formation délivrée à l’ESPCI s’alignait avec mes ambitions professionnelles dans les sciences, que ce soit par l’approche axée sur la recherche et l’innovation, par l’addition de la biologie et des biotechnologies dans le parcours académique ou par le travail pluridisciplinaire de certains chercheurs que je trouvais très intéressant.

La découverte de Paris, et de sa richesse multiculturelle, artistique et dynamique me faisait rêver intensément.

Arriver à Paris en pleine crise sanitaire et devoir suivre le début des cours en distanciel avec un décalage horaire de -7h a été un véritable défi. L’adaptation académique a été compliquée mais la plupart de mes besoins étaient couverts, et je me sentais très chanceux. J’ai vécu un repli identitaire minime par rapport aux autres étudiants étrangers. J’ai été acceuilli avec beaucoup de bienveillance et d’aisance par l’équipe étudiante chargée de l’intégration des étrangers. Il en résulte de très belles amitiés et des expériences capitales dans ma vie étudiante. Pour moi, ces personnes et le rôle qu’elles ont joué sont une promesse rassurante de faire partie de la future communauté des Alumni.

Mon profil académique et professionnel s’est énormément enrichi grâce à mon passage à l’ESPCI Paris. Mon objectif d’acquérir les connaissances et compétences requises pour devenir un ingénieur spécialisé en biologie de synthèse, tout en ayant la polyvalence et le recul nécessaires pour développer un sens critique concernant les phénomènes physico-chimiques est largement atteint. Mon stage industriel réalisé à Paris dans un projet conjoint entre le CEA et Sanofi et mon projet de recherche de troisième année, mené à Tokyo dans un laboratoire CNRS au sein de 東京大学 (University of Tokyo), classée comme la meilleure Université d’Asie, ainsi que mes résultats dans les cours que j’ai suivis en lien avec ce sujet, sont une preuve de ma volonté d’acquérir des connaissances substantielles dans ce domaine qui me passionne tant. Mon objectif actuel est de mobiliser ces connaissances pour les opportunités qui se présenteront à l’avenir.

Enfin, je me dois de mentionner la bourse d’excellence internationale octroyée par le Fonds ESPCI Paris à certains étudiants étrangers . Cette bourse m’a permis de vivre une vie très captivante et fructueuse à Paris, une expérience inoubliable tout en me garantissant une tranquillité financière. Un grand merci à tous les donateurs du Fonds qui investissent dans les rêves des étudiants étrangers par le biais de leurs contributions, je peux témoigner à quel point cette initiative est gratifiante.

Je me sens très honoré d’avoir reçu la confiance de l’ESPCI Paris et du Fonds ESPCI Paris pour construire l’ESPCI du futur et faire bientôt partie de la communauté des Alumni.

Consultez également
Saioul Ngoun - Bourse Jeannine Lepeley

Saioul Ngoun - Bourse Jeannine Lepeley

Je m’appelle Saioul Ngoun, élève de la 138ème promotion, originaire du Cambodge. Après ma...

Isabelle COHEN
26 avril 2022
Aline Kneubl Andreussi - Bourse Jeannine Lepeley

Aline Kneubl Andreussi - Bourse Jeannine Lepeley

Je m’appelle Aline Kneubl Andreussi. Étudiante brésilienne en double-diplôme à l’ESPCI Paris, je...

Isabelle COHEN
26 avril 2022
Événement : "Mon stage en 138 s"

Événement : "Mon stage en 138 s"

Lors de leur scolarité, les élèves-ingénieurs sont amenés en début de 3ème année à effectuer un...

Isabelle COHEN
24 février 2022
Cérémonie de remise des diplômes - Promos 134 & 135

Cérémonie de remise des diplômes - Promos 134 & 135

Chaque année, la cérémonie de remise des diplômes est un moment très attendu par les promotions...

Isabelle COHEN
16 février 2022
Témoignage d'Héloïse Hannart : Bourse 4A

Témoignage d'Héloïse Hannart : Bourse 4A

Héloïse Hannart, a bénéficié d'une bourse du Fonds ESPCI Paris pour effectuer un master...

Isabelle COHEN
9 février 2022
Jacques Lewiner, Président du Fonds, Officier de la Légion d'Honneur

Jacques Lewiner, Président du Fonds, Officier de la Légion d'Honneur

Le 20 septembre dernier, le Président Emmanuel Macron a remis les insignes d'Officier de la...

Isabelle COHEN
11 octobre 2021